Pour les artisans, la CAPEB a obtenu de nombreuses victoires

ImprimerEnvoyer

Victoires sociales

- la retraite à 60 ans,
- l’instauration du régime d’indemnités journalières (assurance maladie),
- la protection de la résidence principale en cas de cessation d’activité,
- la loi sur la qualification artisanale,
- la reconnaissance des conjoint(e)s d’artisans et la création de leur statut,
- la mise en place d’un système de formation pour les artisans, les conjoints et les salariés de l’artisanat du bâtiment,
- la représentation des artisans dans les caisses de sécurité sociale,
- l’alignement des prestations maladie des artisans retraités sur le régime général,
- l’annualisation et la flexibilité du temps de travail,
- la possibilité de s’assurer contre les conséquences financières de la faute inexcusable.

Victoires économiques        

- la baisse de la TVA de 19,6 % à 5,5% et l'obtention de sa prolongation jusqu'en 2010,
- des crédits d'imôts (sur les travaux d’économie d’énergie, d’accessibilité, sur l’apprentissage),
- la loi sur la protection des sous-traitants,
- la garantie de paiement des sous-traitants,
- la suppression de l’assiette salariale pour le calcul de la taxe professionnelle,
- un accès équitable des petites entreprises aux marchés publics grâce à la reconnaissance du CIP
- la reconnaissance du principe de l'allotissement dans les marchés publics,
- L'indépendance de Qualibat.